Février 2008

(Cliquer sur les liens pour accéder aux galeries de photos.)

Sur une surface de ±30 m2, l’exposition présentait le lien qui unit la famille Piccard avec les Usines Emile Henricot. Photos d’époque, plans et anecdotes illustrèrent ce sujet en 10 tableaux : historique de l’usine, le ballon stratosphérique FNRS, les plans de la nacelle datant de 1939 et 1946 (merci au CHAF), la fabrication de la nacelle, le bathyscaphe FNRS2, le bathyscaphe FNRS3. Le dernier panneau était consacré au Trieste, bathyscaphe avec lequel Jacques Piccard établit le record de plongée à 10.914 mètres le 23 janvier 1962 dans la fosse des Mariannes. Sur un moniteur vidéo, quelques images tournées dans l’usine lors de la fabrication de la sphère tournaient en boucle.

Après la séance académique, les autorités visitèrent officiellement l’exposition. Bertrand Piccard prit un réel plaisir à découvrir tous ces témoignages de l’oeuvre de ses grand-père et père. Ses questions, nombreuses, démontrèrent sa connaissance du sujet et son intérêt pour cette initiative du Patrimoine Stéphanois. Bernard Coulie, recteur de l’Université catholique de Louvain nous remercia bien chaleureusement pour le travail réalisé.

Gérard Noël, président de l’asbl Le Patrimoine Stéphanois présente l’exposition à Bertrand Piccard et aux autorités.

Michael Goblet d’Alviella, bourgmestre de Court-Saint-Etienne, sous l’œil attentif de Paul Henricot, annonce à Bertrand Piccard que le Collège stéphanois a décidé de donner le nom de “Piccard“ au futur pont qui enjambera la Dyle sur le nouveau site Henricot 2. Bien que poursuivi par une nuée de photographes, Bertrand Piccard inspecte minutieusement les photos des différentes phases de la fabrication de la sphère de son grand-père.

Une partie de l’équipe déployée par Le Patrimoine Stéphanois.

Interview de Jacques Piccard (18 janvier 2008) : Notre président a pu accompagner Serge Flamé (assisté d’un preneur de son et d’un caméraman), que nous remercions bien chaleureusement, lors de leur déplacement en Suisse pour réaliser un reportage sur Jacques et Bertrand Piccard dans le cadre de la remise des Docteur Honoris Causa. En effet, Jacques Piccard, pour raison de santé, ne pourra pas assister à la cérémonie de remise des DHC de l’UCL.
Jacques Piccard avait accordé 1 h d’entretien le 18/1 dans un hôtel de Vevey à l’équipe du CAV (Centre Audio-Visuel de l’UCL) emmenée par Serge Flamé et finalement nous avons pu passer plus d’une heure et demie avec lui. Malgré les contraintes dues à sa santé il est apparu en bonne forme. Gérard a pu lui remettre un cadeau souvenir consacré aux Usines Henricot (le livre « Ciel Orange » de Michel Duboisdenghien) et lui faire dédicacer une demi-douzaine de livres. Gérard a également pu lui montrer une séquence filmée aux UEH lors de la fabrication de la nacelle et le faire réagir sur ces images. Notre président a également pu l’interviewer et lui poser quelques questions, indépendamment de la séquence tournée pour les DHC de l’UCL. Jacques Piccard s’est montré particulièrement touché par cette initiative du Patrimoine Stéphanois de venir le rencontrer et par l’exposition que nous préparons lors des DHC.

Évènements à venir

Évènements à venir

Évènements à venir