Origine du dépôt des archives

Au lendemain de la fermeture des usines, l’asbl Le Patrimoine Stéphanois a montré par diverses initiatives sa volonté de transmettre la mémoire d’une entreprise qui a marqué plusieurs générations de familles d’ouvriers, d’employés et de cadres.

L’association a acquis un volume important d’archives auprès de la curatelle et s’est donnée pour mission de les préserver et de les mettre en valeur afin qu’elles servent de témoignage pour les générations futures.
Ces archives comprennent plus de six cents éléments composés de documents techniques, administratifs, économiques, sociaux, … de photos, de plans, de modèles, d’objets et documents divers.

Au lendemain du succès des Journées portes ouvertes de l’Usine n°1, en septembre 1993, l’association a constitué une équipe qui s’est formée à l’archivage industriel. Elle procède actuellement à un inventaire méticuleux de ce fond d’archives dont les listes informatisées pourront être consultées par les historiens, les anciens et leur famille, les chercheurs, et toute personne qui a à cœur de faire un usage de ces documents dans l’intérêt général.

Aujourd’hui, alors que la technique et les outils d’archivage sont au point et peuvent fonctionner au service de tous, Le Patrimoine Stéphanois fait appel aux personnes, familles, associations, instances… qui disposent de documents qui concernent les U.E.H. directement ou indirectement.

Plutôt que de s’encombrer voire, peut-être, de se débarrasser de ces documents, quelle que soit leur importance, ils auront leur place dans les archives U.E.H. rassemblées et conservées par l’a.s.b.l.

Malgré le sérieux qui peut leur être garanti, les personnes hésiteront peut-être à confier leurs documents au dépôt d’archives. Elles sont néanmoins invitées elles aussi à prendre contact pour signaler l’existence de leurs sources documentaires, ou pour permettre de photographier ou de photocopier ces sources ou, plus simplement, pour échanger des informations.

L’équipe archivage U.E.H. est dès à présent à votre disposition. L’inventaire est disponible à la vente lors de chaque permanence ou de manifestations publiques organisées par le Patrimoine Stéphanois a.s.b.l.

En 2018 a été entrepris l’archivage et la protection des photos anciennes sur verre. En 2019 ce travail se poursuit, avec comme objectif d’intégrer le plan PEPS de numérisation et d’exploitations des patrimoines de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Classes utilisées pour les archives

  • A Conseil d’administration
  • A2 Direction
  • B Bâtiments
  • C Comptabilité commerciale et comptabilité industrielle
  • D Recherches du laboratoire
  • E Bureau de dessin – Brevets
  • F Fabrication : méthodes et équipements
  • F.1 Fonderie
  • F.1.1 Méthodes et fabrication du modèle
  • F.1.2 Moulage
  • F.1.3 Fusion
  • F.1.4 Finition – Ebarbage et contrôles
  • F.1.5 Usinage
  • F.2 Forges – Laminoirs – Métallurgie des poudres – Aimants
  • F.3 Entretien
  • G Ventes et prospection
  • H Clients – Bathyscaphe
  • I Achats
  • J Personnel et social
  • K Accidents et prévention des accidents
  • L Documents, documentation autre que U.E.H.
  • M Divers
  • N Fermeture des Usines
  • Z Photos sous cadre

Inventaire des bulletins de documentations UEH

Vous trouverez ici l’inventaire du journal d’entreprise « Bulletins de documentations UEH ». Cet inventaire est organisé par thèmes :

  1. Communication du service du personnel et sécurité sociale.
  2. Accidents du travail et maladies professionnelles.
  3. État civil
  4. Hommage à des membres du personnel
  5. Installations nouvelles et activités / productions spéciales.
  6. Écoles professionnelle et industrielle de Court-Saint-Étienne.
  7. Sport ET Loisirs.

Bibliographie :
Collectif, 2002. Dépôt des archives des Usines Émile Henricot de Court-Saint-Étienne – Inventaire. Éd. Le Patrimoine Stéphanois a.s.b.l. 32p. Archives du Patrimoine Stéphanois a.s.b.l.

Dernière m-à-j Emmanuel Le Paige 12/06